Chronique Eskale Quilombo: la 2ème semaine du SKA de Toulouse - 1 au 9 novembe 2013

L’année dernière Toulouse avait eu le plaisir d’accueillir son premier International Festival of Ska… enfin son premier festival de Ska, putaniou ! Vous savez, le Ska, cette musique originaire de Jamaïque, mélangeant divers ingrédients étatsuniens (Boogie, Rhythm & Blues, Jazz) et jamaïcains (Mento, Shuffle). Ce genre musical a donné naissance au Rocksteady, au Reggae (et fait donc parti des racines du Dub, du Dancehall et même du Hip-hop!). Mais revenons à nos moutons noirs. L'année dernière disais-je, on avait eu le droit à de supers groupes locaux, mais aussi à deux pointures internationales : The Beatdown de Montréal et The Toasters from New-York City ! Devant le succès de la première édition, les organisateurs ont décidé de remettre le couvert cette année, et même de sortir l’argenterie pour nous servir la crème (de la crème) locale, mais également des stars nationales et internationales ! Tout ça entre le 1 et le 9 novembre 2013.

Les festivités débuteront vers 21h, la noche de los muertos (la nuit des morts, patate), dans la soirée du vendredi 1 novembre donc, sur la péniche du Cri de la Mouette (hiiiiii-hiiiiii-hiiii… je sais, je fais super bien la mouette, mais c’est pas un full-time job). The Branlarians (from Gers) et leur Rude Rock (early) Reggae qui groove à mort et les TSF (Toulouse Skanking Foundation) armés d’un Ska-Jazz Rocksteady hyper classieux s’y succèderont pour la joie des petits et des grands skankers. Le DJ Don Juanito (de Limoges) finira d’user vos semelles (et vos rotules) avec ses galettes jamaïcaines old-shcool. Cette soirée sera aussi celle de la sortie de leurs albums respectifs (aux Branlarians et à T.S.F, suivez merde !). Le prix sera donc à géométrie variable : 5 euros sans skeud, et respectivement 10 et 15 euros avec un et deux albums.

Le lendemain, à la Saint Défunts (samedi 2 novembre), les survivants seront conviés à une balade nocturne dans différents lieux du quartier Arnaud Bernard! Tout commencera au Txus à 18h30, par un apéro SKA avec le DJ Don Juanito (gratos). A 21h30, le plat de résistance sera le groupe Mampy (Reggae-Ska au swing jamaïcain), servi gratuitement au Breughel (gratos). Enfin à partir de minuit, le dessert (l’after quoi !) sera concocté par le Zongo Sound (Reggae-Dub Sound System) à la Dernière Chance (2 euros).

Dimanche 3 novembre, les réjouissances débuteront à l’heure de l’apéro, au Ôbohem, un rade incontournable du quartier St Michel (métro Palais de Justice). Pour se remettre de la soirée de la veille, Uncle Joe, un duo de Calypso-Mento à la mode jamaicano-caribéenne ouvrira le bal en douceur (vers 19h). Puis ça sera l’heure de la traditionnelle scène ouverte des dimanches soirs du Ôbohem. Petit bémol (un mi ?), cette scène ouverte sera évidemment consacrée au SKA ! Gratos.

Lundi 4 novembre, c’est la relâche ! Par conséquent, rendez-vous chez vous pour faire le plein de vitamines et changer votre implant rotulien afin de continuer le marathon du Ska sous les meilleurs auspices (et non pas dans les meilleurs hospices !).

Mardi 5 novembre, on quittera les rivages de la Jamaïque, pour passer du côté Ska-Punk de la force. Le lieu tout indiqué pour ce style étant l’Autan, Ze bar Rock’n’Roll de Tolosa (et du quartier Arnaud Bernard). Le groupe quant à lui, se nomme Les Cock's (pas besoin de traduire, même pour les bleu-bites). La formation distillera un Ska-Punk couillu à l’heure du J.T de Claire Chazal (parfait pour un début de semaine!). Sans transition, info de dernière minute Jean-Pierre: finalement les Cock's seront accompagnés d'Ackee & Saltfish qui débarquera spécialement de Bordeaux pour la semaine du Ska, avec un Rude Reggae prompt à nous ramener illico presto vers l'île des Arawaks (un peu d'histoire ça n'empêche pas de danser, morbleu!). 3 euros (19h30-22h tout compris).

Mercredi 6 novembre, pour une fois on reprendra des forces pour commencer la soirée. Ça sera l’heure de la boustifaille jamaïcaine au Communard (place Arnaud Bernard). Un véritable plat jamaïcain vous sera servi pour la modique somme de 6 euros (avec conso tropicale !). Réservation conseillée (au 06 08 78 81 35)! Bande son jamaïcaine pendant le repas évidemment! Vous pourrez assister ensuite, à 12 mètres de là (à la Dernière Chance), au clash Ska sound system toulousain traditionnel entre Sono Mondiale et Eskale Quilombo, jusqu’au bout de la nuit (clash qui a déjà fait 12 morts ces dernières années parmi les supporters des deux crews, mais tout ça reste quand même bon esprit, fada!). Gratos.

Jeudi 7 novembre, on atteindra les sommets du Ska mondial à la Dynamo (6 rue Amélie, Métro Jean-Jaurès) avec The Slackers from New-York City! Ces zigs diffusent sans relâche, depuis plus de 22 ans, leur excellent jamaican sound non stéréotypé à la sauce américaine (Ska, Rocksteady, Reggae, Dub, Soul, Jazz, Rock)! Une grande claque vous attend donc, pour la somme raisonnable de 12 euros (3 dates uniquement en France sur la route de leur tournée mondiale : Paris, Toulouse et Marseille). En prime les DJ Arnaud B. et Papy Rocksetter pour débuter (vers 20h) et finir la soirée. Immanquable !

Vendredi 8 novembre, la catalogne débarquera en force dans l’objectif de couler la péniche du Cri de la Mouette (si elle n’a pas déjà rendue l’âme lors de la soirée d’ouverture du festival !). Les hostilités débuteront par Soul Jamaica (Perpignan), la rythmique de 100 grammes de têtes au service du Rocksteady et de la Soul classique. Et puisqu’on parle du loup, les fameux 100 grammes de têtes (Perpignan), l'un des groupes phares de la scène alternative Ska-Reggae hexagonale (pour faire court), de retour sur les routes depuis 2011, débouleront avec leur mixture détonante (Ska-Jazz Reggae, Latin, Dub, Soul, etc…) pour vous donner la fièvre pendant des heures ! Les increvables DJ d’ Eskale Quilombo (qui auront déjà eu la peau de Sono Mondiale deux jours plus tôt), seront cette fois accompagnés de GUS 66, un DJ catalan (décidemment !) qu’on ne présente plus dans la ville rose ! Le tout pour 6 (petits) euros, 21h. Skatalunya!

Samedi 9 novembre, c’est la quille. Pour la fêter dignement, un all star ska-band sera convié à la Dernière Chance (place Arnaud Bernard, ça fait 3 fois que je l’écris !). Il s’agit de SKA Fever : l'accouplement féérique de certains Branlarians et de quelques membres de la Toulouse Skanking Foundation! Quelques invités seront également de la surprise party ! Les Ska Fever ne sont généralement pas là pour découper les citrons en 4, mais ont plutôt la fâcheuse tendance à faire danser tout être vivant sur des standards Ska, Early-Reggae ou Rocksteady jamaïcains jusqu’à plus soif (mais avec eux on a toujours soif !). Quelque chose me dit qu’un DJ surprise sera également de la fête ! 5 euros pour la der des ders !

Voilà, après tout ça, vous pourrez poser une semaine de vacances (en plus de celle prise pour assister à la semaine du Ska !) et vous préparer pour l’année prochaine !
 
                                                                                                                         Skalutations distinguées (Eskale Quilombo)

 
ps: Eskale Quilombo fera une émission spéciale Semaine du Ska avec le bon son des différents groupes et quelques-uns des participants du festoche, le Jeudi 24 octobre 2013 de 20h à 22h15 sur le 90.1FM - Toulouse (Radio Mon Pais). Pour nous écouter sur le net, suivre les indications sur notre site: ici
 

 
La carte des lieux des concerts de la semaine du Ska (cliquer sur les lieux pour plus d'infos)

  Le Cri de la Mouette Le Breughel La Dynamo Le Txus L'Autan Le Communard La Dernière Chance Ôbohem